Aller au contenu principal
 Cineflix/Paris premiere
 Cineflix/Paris premiere

«Pure» saison 1: de la bonne came

Un trafic international de drogue au sein d’une communauté religieuse...Tel est le point de départ de l’intense «Pure» diffusée le 3 juillet à 20.50 sur Paris Première.

Contre sa volonté, Noah Funk (Ryan Robbins, tout en sobriété et en colère retenue) est choisi comme nouveau pasteur par sa communauté mennonite. Il découvre alors que sa congrégation religieuse est impliquée dans un trafic international de drogue. Décidé à éradiquer le fléau, il est bien vite pris en tenaille entre, d’un côté, ses pairs, impliqués et violents, et, de l’autre, la police dont il se méfie. Bientôt, une seule solution s’offre à lui: infiltrer le réseau criminel...

En situant l’intrigue au sein de la communauté mennonite, mouvement religieux vivant en marge d’une société jugée dégénérée, cette série policière aux faux airs de Witness (où le flic Harrison Ford était recueilli par des Amish) ou de Breaking Bad s’offre un formidable terrain de jeu dramatique.  À l’image de Noah Funk, raidi par le culte du secret, le repli sur soi et l’austérité morale, qui se révèle un fascinant cobaye à observer, à la fois acteur malgré lui et prisonnier involontaire d’un engrenage forcément infernal.

LES DEUX SAISONS À LA SUITE

Pour être convaincu de la puissance et du potentiel de la série, inspirée d’une histoire vraie, il  suffit de regarder le premier épisode, fluide et imbibé d’une tension pesante, visuellement splendide et irrigué par une musique angoissante. Accro dès cette introduction, vous ne lâcherez pas cette Pure came.

Et comme Paris Première a décidé de diffuser les deux saisons à la suite, aucun risque de manque...

À propos

TELECABLESAT HEBDO : votre guide TV le plus complet. Tout le programme TV du câble, satellite, ADSL et TNT

Suivez-nous
To Top