Aller au contenu principal
 Colibrim
 Colibrim

«Les Plus Grands Magiciens du monde Les Mandrakes d’or 2020»: Léa Kyle, femme-spectacle

La 31e édition des Mandrakes d’or, en octobre dernier a réuni les meilleurs magiciens dans leur catégorie. Parmi eux, la jeune Léa Kyle et son impressionnant «quick-change»! Olympia TV diffuse le 25 novembre à 21.20 cette édition.

Il n’y a rien d’extraordinaire à se fabriquer soi-même des robes. Mais quand on est capable, d’un geste de la main, de changer de tenue ou de modifier la couleur d’une robe en un clin d’oeil, sur scène, à vue, face au public, alors la prestation relève de la magie. C’est précisément ce que pratique à la perfection Léa Kyle, 25 ans, originaire de Bordeaux.

Après un bac ES et un BTS esthétique qui la conduisent à devenir esthéticienne à domicile, Léa Kyle fait la connaissance de son compagnon, Florian Sainvet, magicien professionnel et manipulateur d’objets. «C’est en l’accompagnant à des galas que j’ai commencé à m’intéresser à la ma-gie, à y prendre goût.» En 2016, elle reproduit sur scène le premier tour qu’il lui a appris, le fil coupé qui se raccommode seul: la voilà piquée par le virus. «J’ai éprouvé la sensation de la scène, les réactions du public, et j’ai eu envie de recommencer.»

Elle se documente, regarde de nombreux numéros de magie sur internet et notamment ceux du couple de performeurs Sos et Victoria Petrosyan, doubles champions du monde de quick-change. Tous deux changent de tenue en quelques secondes seulement. Également passionnée de couture, Léa Kyle va peu à peu se forger un style, «une identité», en mariant couture et magie. «C’est à force d’observation de tours de manipulation que j’ai commencé à songer à adapter cette technique aux costumes. Je les confectionne moi-même, sur mesure afin de maîtriser la moindre faille pour mieux les réparer ensuite.» La singularité de Léa Kyle devient le “changement à vue”, c’est-à-dire face au public, sans artifice de drap ou de sac pour se cacher! «Je ne voulais pas répéter ce que les autres font déjà très bien.»

PATIENCE ET TRAVAIL

En un an, avec patience et travail, Léa Kyle monte son premier numéro. En 2018, elle remporte le concours au festival de magie de Villebarou. Le déclic en termes de notoriété arrive lors du Championnat de France de magie 2019, à Mandelieu-la-Napoule, au cours duquel elle rafle le prix du public, le premier prix dans sa catégorie et le titre de championne de France. La voilà lancée dans la cour des grands. Lors de sa prestation aux Mandrakes d’or 2020, Léa Kyle a bluffé l’assistance avec pas moins de six changements à vue sur les douze costumes qu’elle a conçus. Et son numéro est un éblouissant spectacle.

Mardi 3 novembre, sur M6, elle a obtenu quatre oui du jury de la quinzième édition de La France a un incroyable talent : «C’est Florian qui m’a encouragée à y participer. Lui-même avait terminé finaliste en 2009.» Ensemble, ils se stimulent, s’encouragent, s’améliorent. Quant au prochain objectif de Léa Kyle, il s’agit du Championnat d’Europe prévu en juillet 2021 à Manresa en Espagne. «Le seul point positif de cette terrible pandémie est le temps dont je dispose pour m’entraîner.» 

À propos

TELECABLESAT HEBDO : votre guide TV le plus complet. Tout le programme TV du câble, satellite, ADSL et TNT

Suivez-nous
To Top