Aller au contenu principal
 Air Prod/France2
 Air Prod/France2

«Pop Show»: Nagui et Valérie Bègue, un duo pop

Quiz, karaokés, medleys, blind tests... Dans «Pop Show» (*), diffusé le 27 juin à 21.05 sur France 2, jeu de culture musicale, huit personnalités tentent de tenir la note jusqu’au bout sous l’œil avisé des deux animateurs.

Valérie Bègue et Nagui sont amis depuis longtemps. Elle, a été candidate dans la première version de Pop Show en 2015, puis coprésentatrice avec Bruno Guillon et Nagui dans Seul contre tous en 2018. Cette fois, la Miss France 2008 partage la vedette avec le roi du divertissement de France 2.

Valérie, en 2015, vous étiez candidate de «Pop Show» et vous en voici la coanimatrice...
Valérie Bègue: Quelle opportunité en or de me retrouver aux manettes de ce divertissement avec Nagui! Il a été mon collègue, mon patron, mon ami. À chaque fois, il m’apprend beaucoup.

Nagui, pourquoi, cette fois, coprésentez-vous l’émission avec Valérie Bègue?
Nagui: J’avais envie de faire partager l’animation avec une amie et Valérie Bègue est une amie. Elle a les connaissances, le plaisir de la musique, un bon esprit, elle chante bien et a l’envie de gagner. Elle a défendu bec et ongles son équipe de filles tandis que moi je défendais l’équipe de garçons.

Valérie, est-ce le jeu ou la musique qui vous a décidée à accepter la coanimation?
V.B. : Le fait de travailler avec Nagui, le concept du jeu qui m’a beaucoup amusée et, bien évidemment, la musique. Après cette période de confinement, ce divertissement feel good est idéal.

Comment est-ce de travailler avec Nagui?
V.B.:
Il est un très grand professionnel, aussi exigeant envers lui-même qu’envers les autres. Pour moi, il a été un vrai mentor, il m’a coachée, conseillée. Il est toujours bienveillant et volontaire pour aider les autres à prendre leur envol et je ne suis pas la première à qui il laisse sa chance à la télé. Il est généreux sur le plateau, il encourage. Je me suis nourrie de ses conseils et de son expérience.

À quand remonte votre amitié?
V.B.:
Je le connais de l’époque Miss France, puis j’ai partagé la scène théâtrale avec sa femme, Mélanie Page, dans En attendant la gloire. Depuis, nous sommes devenus amis. Ils sont très chers à mon cœur.
Nagui: Je l’ai rencontrée en 2008, lors de son élection, et j’ai appris à la connaître humainement. Elle fait partie de notre famille, nous partageons des moments en vacances, nos enfants se connaissent.

Dans quelle épreuve de «Pop Show» seriez-vous le meilleur?
V.B.:
Dans Traduction littérale car je parle bien anglais et j’ai l’habitude de chanter. Et aussi dans Body Blind Test qui donne lieu à des situations cocasses en mimant les chansons.
Nagui: Dans le Blind Test piste par piste qui consiste à reconnaître un morceau, instrument par instrument. Plus vite vous devinez, plus vous gagnez de points. Là, je me serais défendu.

Si Nagui était une musique, quelle serait-elle?
V.B.:
Du rock américain. En fait, je suis partagée entre le rock et la variété française... En fait, je vais dire Bohemian Rhapsody de Queen qu’il connaît par cœur.

Si Valérie Bègue était une musique, quelle serait-elle?
Nagui:
I Want To Brake Free de Queen. Nous avons le même artiste en commun!

Que vous apporte la musique dans la vie?
V.B.:
Je me réveille en musique et je me couche en musique. Elle fait partie de mon quotidien. J’ai grandi avec Ben Harper, j’aime chanter, je suis éclectique dans mes goûts et me retrouve totalement en phase avec l’univers musical de Nagui. Ma fille aussi aime la musique. À 7 ans, elle adore Alain Bashung et connaît par cœur Vertige de l’amour.
Nagui: Tellement de réconfort, de sensations. Je serais si malheureux sans musique. Frustré de ne jouer d’aucun instrument, je me suis positionné dans la mise en valeur de ceux que j’aurais aimé être.

Une chanson pour vous remonter le moral?
V.B.:
Une chanson brésilienne qui me met en joie et qui m’a remonté le moral tous les matins durant le confinement. Il s’agit de Fica Tudo Bem de Silva e Anitta.
Nagui: Encore Queen, Dont Stop Me Now, car, musicalement, il est impossible de ne pas bouger. La voix de Freddie Mercury est dingue et les paroles donnent de l’entrain. Il dit : «Il ne faut jamais baisser les bras» et moi, j’aime bien cette phrase.

(*) Un deuxième numéro sera diffusé le samedi 4 juillet.

À propos

TELECABLESAT HEBDO : votre guide TV le plus complet. Tout le programme TV du câble, satellite, ADSL et TNT

Suivez-nous
To Top