Aller au contenu principal
 F.Stucin/PascoAndCo/Paris Premiere
 F.Stucin/PascoAndCo/Paris Premiere

«Rayon cult'» sur Paris Première: le bouillon de culture de Daphné Roulier

L’ancienne journaliste de Canal+ rejoint Paris Première pour un nouveau magazine consacré à la culture, son domaine de prédilection, le 6 novembre à 23.05.

«Rayon cult’» : pourquoi cette référence au supermarché?
Parce que l’émission se déroule dans un décor de supermarché ! Pour moi, la culture est accessible à tous. Un morceau de Daft Punk coûte moins cher qu’un paquet de chips et un livre de poche moins cher qu’un pack de bière ou qu’un paquet de cigarettes. La culture n’est plus élitiste, on peut désormais la consommer très facilement et piocher sur le Net comme on fait ses courses dans un supermarché.

Comment va se dérouler l’émission?
Il y aura, à chaque fois, un invité fil rouge. Le premier sera Nicolas Bedos dont je ferai le portrait, puis il me donnera ses coups de cœur culturels. Quand ça sera possible, je construirai l’émission autour de l’invité. Par exemple, pour Nicolas Bedos, je suis en train de lire le livre d’Emma Becker, La Maison, qui parle de prostitution. Je vais le faire réagir sur le sujet car il a signé le manifeste des 343 salauds qui défendait le droit à aller voir des prostituées, avant de se rétracter...

Serez-vous seule dans les allées de votre supermarché?
Non, il y aura quatre chroniqueurs avec moi. Mais, là encore, j’ai voulu du sang neuf et pas de chroniqueurs assermentés, comme c’est souvent le cas dans ce genre d’émission. Ils changeront toutes les semaines et seront issus de tous les horizons et de tous les âges. Ça ira du chanteur-danseur Kiddy Smile aux actrices Aïssa Maïga, Julie Depardieu, Sylvie Testud, en passant par le dessinateur Jul ou l’urgentiste Patrick Pelloux. Chacun donnera son coup de cœur dans le domaine culturel qu’il veut : théâtre, cinéma, expo, musique...

En cela, vous vous détachez complètement de «Ça balance à Paris»...
Oui, même si je pourrais reprendre des gens de la bande à Naulleau. Mais mon idée est vraiment de donner la parole à ceux qui sont légitimes dans un domaine. Et que l’on voie enfin un peu de diversité à la télévision et non pas que des hommes blancs comme chroniqueurs! Par exemple, il me paraît intéressant que Kiddy Smile, un noir gay qui vient de la cité, donne son avis sur la danse, un domaine qu’il connaît parfaitement et pas un journaliste qui n’y connaît rien.

Ça ne sera pas une émission polémique...
Non, je veux donner envie aux gens de se cultiver. Il n’y a que comme ça que l’on arrivera à vivre ensemble, quel que soit notre milieu, notre éducation. On a besoin de bienveillance, même si tout le monde ne sera pas d’accord avec le choix de l’autre. C’est aussi ça la diversité.

À propos

TELECABLESAT HEBDO : votre guide TV le plus complet. Tout le programme TV du câble, satellite, ADSL et TNT

Suivez-nous
To Top