Aller au contenu principal
 © 2019 PARAMOUNT PICTURES. ALL
 © 2019 PARAMOUNT PICTURES. ALL

«Gemini Man» d'Ang Lee avec Will Smith : «Je peux avoir 23 ans pour toujours»

Six mois après «Aladdin», Will Smith est de nouveau à l’affiche d’un film, «Gemini Man», où il joue deux versions du même personnage, un tueur d’élite de 50 ans et son clone de 23 ans.

Dans les prochaines semaines, Will Smith sera au générique de deux autres longs-métrages : Les Incognitos, le 25 décembre, et Bad Boys for Life, le 22 janvier.

Qu’est-ce qui fait de «Gemini Man» un thriller si particulier?
Les deux personnages principaux sont une seule et même personne mais avec une génération d’écart. J’incarne Henry Brogan, un tueur à gages d’élite qui est soudain pris pour cible par un autre tueur qui semble connaître ses moindres gestes, ses habitudes, mais aussi sa façon de réagir. Henry va vite réaliser que cet homme est son clone, appelé Junior. Les scènes d’action sont à couper le souffle car on n’a jamais vu quelque chose d’aussi réaliste et d’aussi intrigant au cinéma. C’est moi qui me bats contre une version jeune de moi-même.

Avez-vous tourné chaque scène deux fois pour incarner Henry et son clone?
Oui, mais de manière totalement différente car l’équipe de spécialistes de Weta (le studio de postproduction créé par Peter Jackson) a utilisé un nouveau procédé qui ne nécessite pas des heures de maquillage ou la pose de prothèses en silicone sur mon visage. J’ai réellement joué chaque scène de mon double avec des dizaines de pastilles collées sur le visage pour donner intensité et réalisme à ma version de 23 ans. Mais les artistes de Weta n’ont pas simplement effacé mes rides. Ils ont créé mon avatar.

Saviez-vous à quoi vous attendre avant le résultat final?
Oui, car Ang Lee a fait un montage de mes premiers rôles, comme celui du feuilleton Le Prince de Bel-Air, qu’il a montré aux informaticiens de Weta pour qu’ils créent mon avatar. Ang Lee voulait retrouver, dans mon clone, le visage que j’avais à 20 ans car il est convaincu que le public l’a encore en mémoire. Il a raison car Le Prince de Bel Air est rediffusé en permanence à travers le monde.

Quelle a été votre réaction en voyant votre clone sur l’écran?
Ma première réaction a été de me dire que je vais enfin pouvoir manger tout ce que je veux et prendre 20 kg sans me soucier de mon image à l’écran puisque j’ai un clone pour me remplacer. Je peux avoir 23 ans pour toujours avec ce Will Smith de synthèse et tourner des films durant des siècles!

N’y a-t-il pas un danger à se voir remplacer par son double?
Cela fait des décennies que l’on parle de ça à Hollywood. La technologie est prête, la preuve avec Gemini Man. Tant que je contrôle mon clone et que je continue à empocher l’argent, cela me va très bien (rires). En tournant Aladdin, j’avais déjà compris que les ordinateurs peuvent pratiquement tout créer. J’y incarnais un génie qui changeait de forme, de taille et d’aspect à souhait. Cela fait vingt ans que le scénario de Gemini Man traîne dans les studios de cinéma américains. L’histoire était excellente mais il fallait que les effets spéciaux soient au point pour donner l’illusion parfaite.

Pensez-vous que nous sommes prêts à voir des films avec des comédiens de synthèse?
La discussion est lancée. Cela est déjà possible dans une intrigue de science-fiction ou un blockbuster avec des super-héros. Le véritable test sera de tourner une comédie romantique de cette manière car rien ne peut remplacer l’humain lorsqu’il s’agit de transmettre des émotions.

Abonnement telecablesat numerique

comment acceder au numerique

Jeu concours Léonard de Vinci

À propos

TELECABLESAT HEBDO : votre guide TV le plus complet. Tout le programme TV du câble, satellite, ADSL et TNT

Suivez-nous
To Top