Aller au contenu principal
 Lukasz Swiderek/Presse Sports
 Lukasz Swiderek/Presse Sports

Le feu et la glace

Le 4 avril dernier, Fabio Quartararo et Johann Zarco ont offert à la France un doublé historique en MotoGP. Les deux pilotes, qui ont affiché une belle complicité sur le podium, n'en restent pas moins rivaux sur les circuits.

Fabio Quartararo

Age : 22 ans.

Équipe : Yamaha Officiel.

Surnom : El Diablo, en raison du diable dessiné sur son casque.

Palmarès : Après une première pole à Jerez, un premier podium à Barcelone et une cinquième place au championnat en 2019, le Niçois a remporté trois GP l'an dernier (un record pour un Français), mettant fin à vingt ans de disette tricolore en 500 cm3. Il a auparavant brillé très jeune dans le championnat espagnol, avant de connaître des saisons difficiles en Moto3 – il débute dans cette catégorie à 15 ans ! – et Moto2, malgré une victoire en Catalogne.

Qualités : A l'image de sa remontée fantastique sur le circuit de Losail, qui lui a permis de dépasser à la régulière tous ses adversaires, celui qui a remplacé la légende Valentino Rossi lors de l’intersaison allie un style combatif à un sang-froid étonnant pour son âge.

Objectif : Pour sa troisième saison dans l'élite de son sport, il veut se battre pour le titre mondial.

Johann Zarco

Age : 30 ans.

Équipe : Ducati-Pramac.

Surnom : Le Professeur, surnom que les commentateurs anglais lui ont donné pour sa science de la course.

Palmarès : Le natif de Cannes trace sa route depuis le début de sa carrière. Il est double champion du monde de Moto2, en 2015 et 2016, avec quinze courses remportées. En MotoGP, depuis 2017, il a cinq pole et neuf podiums au compteur. Le 27 mars dernier, lors des essais libres 4 du Grand Prix du Qatar, il bat le record de vitesse au guidon d'une MotoGP avec 362,4 km/h.

Qualités : Tous les observateurs louent sa régularité, son calme et son sens tactique. Des qualités, associées à une machine performante, qui lui ont permis de faire toute la course devant lors du deuxième GP à Doha, dont l'arrivée – quinze pilotes en moins de 9 secondes – constitue la plus serrée de l'histoire.

Objectif : Zarco rêve d’inscrire son nom au palmarès d’un Grand Prix. Ses deuxièmes places au Qatar lui permettent également de penser au classement général.

À propos

TELECABLESAT HEBDO : votre guide TV le plus complet. Tout le programme TV du câble, satellite, ADSL et TNT

Suivez-nous
To Top