Aller au contenu principal
 Christophe Offret/Arte
 Christophe Offret/Arte

«Il était une seconde fois» saison 1 avec Gaspard Ulliel : le conte est bon !

Pour sa première série diffusée le jeudi 29 août à 20.55 sur Arte, le réalisateur Guillaume Nicloux met en scène Gaspard Ulliel dans une histoire d’amour fantastique et singulière.

Après une rupture difficile, Vincent (Gaspard Ulliel) va découvrir un moyen de retourner dans le passé et tenter de reconquérir Louise (Freya Mavor), son amour perdu. C’est la seconde fois que le comédien césarisé en 2017 pour Juste la fin du monde collabore avec Guillaume Nicloux (Valley of Love). Il explique : «Avec Guillaume, c’est une vraie rencontre artistique. On n’a pas besoin de se dire grand-chose pour se comprendre. C’est une sorte d’évidence. Quand il m’a proposé d’enchaîner avec la série juste après le tournage des Confins du monde, je n’ai pas hésité très longtemps».

Dès le départ, le ton est juste et l’ambiance est posée. C’est celle d’un drame intimiste dans lequel, insidieusement, s’immisce le fantastique. La caméra suit et entoure ses personnages avec une fluidité déconcertante et le tandem formé par Gaspard Ulliel et Freya Mavor (Skins) est très touchant. Guillaume Nicloux précise : «Si Gaspard était là dès le départ, Freya, elle, est arrivée au dernier moment. J’étais en repérages à Londres quand je l’ai rencontrée. J’ai vu son visage et je me suis dit que c’était elle. Quand vous trouvez quelqu’un qui semble endosser tous les espoirs que vous avez placés dans un personnage, c’est suffisant». À l’écran, cette évidence est palpable et, comme la minisérie tout entière, délicieusement intrigante.

Abonnement telecablesat numerique

comment acceder au numerique

Jeu concours Eurosport

À propos

TELECABLESAT HEBDO : votre guide TV le plus complet. Tout le programme TV du câble, satellite, ADSL et TNT

Suivez-nous
To Top