Aller au contenu principal
 Anthony Ghnassia / TF1
 Anthony Ghnassia / TF1

«The Voice, la plus belle voix» saison 10 présenté par Karine Ferri: «J’ai cru en mes rêves»

 Cette saison encore, elle coprésente la finale de «The Voice» le 15 mai à 21.05 sur TF1, au côté de Nikos Aliagas. Interview.

Pétrie de valeurs, engagée pour la cause animale, tournée vers les autres, Karine Ferri affiche, au cours de cet entretien, une belle humeur à l’égard de son métier et de ceux avec lesquels elle travaille, faisant fi des médisances. Et n’en déplaise aux détracteurs, elle fourmille de projets pour la rentrée!

Que ressentez-vous au moment du direct?
De l’adrénaline, l’enjeu est énorme. À nous, pilote et copilote, de faire décoller l’avion et de le faire atterrir avec le moins de perturbations possible en maîtrisant les imprévus.

Comment être au plus près des talents en temps de pandémie?
Par mes origines méditerranéennes, je suis une personne tactile, alors il faut s’adapter. Il reste les yeux et les sourires que l’on perçoit même derrière les masques.

Auriez-vous pu postuler à « The Voice »?
Si j’avais été convaincue par ma voix, je me serais dit : vas-y, fonce, et j’aurais demandé à ma mère d’être à mes côtés.

Mais vous avez participé à « Mask Singer »…
C’est vrai et j’étais pleine de doutes mais j’ai beaucoup travaillé pour réussir à faire sortir des émotions enfouies en moi et je suis arrivée en demi-finale. Pour quelqu’un de novice…

Qu’est-ce qui vous a plu dans cette dixième saison de «The Voice»?
J’étais ravie du retour de Florent Pagny, toujours très humain, franc dans ses jugements, courageux dans ses opinions. Et j’ai trouvé l’idée bonne de la venue de Vianney avec sa fougue et son style.

Quelle est votre chanson préférée de chacun des coachs?
L’envie d’aimer, de Florent Pagny, une chanson qui fait partie de notre patrimoine. Tout le monde se souvient du clip qui utilise le langage des signes. Ma philosophie, d’Amel Bent, qui met l’accent sur le côté girl power mais aussi le fait de s’assumer tel que l’on est. Pour Vianney, j’hésite entre Beau-papa, avec son texte touchant, et Je m’en vais, triste et beau à la fois. Et Elle a les yeux revolver est une chanson que j’adore notamment grâce à la voix mystérieuse de Marc Lavoine!

Vous avez intégré la famille de TF1 en 2012. Presque une décennie…
Et je me dis qu’il y a eu beaucoup de travail, de remises en question, de belles rencontres. C’est un joli parcours pour lequel j’ai oeuvré. J’ai cru en mes rêves et je me suis donné les moyens de réussir.

Que diriez-vous à la Karine Ferri de ses 20 ans?
Je lui dirais que le parcours ne sera pas sans embûches, qu’elle tombera certainement mais qu’elle se relèvera plus forte car la vie est un apprentissage et qu’elle travaille.

Un mot sur Nikos Aliagas et Camille Combal, vos binômes…
Les comprendre sans les entendre, c’est ma manière de fonctionner! Quand on est copilote, il faut décrypter la gestuelle de l’autre. Je les connais par coeur. Avec Camille, tu deviens tout de suite son meilleur pote. Nikos est le grand frère. Notre relation est très forte, respectueuse, pudique car nous avons traversé des moments jolis mais aussi douloureux.

Depuis 2019, vous présentez «Les Docs du week-end», le samedi sur TF1.
À travers ces documentaires, l’idée est de découvrir les personnes à des moments clés de leur existence. Je continue aussi sur TFX à présenter des sujets sur de grandes histoires de la vie.

Vous voici, depuis peu, la nouvelle ambassadrice de l’association PETA…
Oui, je suis fière de devenir l’ambassadrice de PETA (Pour une éthique dans le traitement des animaux, ndlr) en France, avec le slogan Tournez le dos à la fourrure, comme ont pu le faire Eva Mendes, Penélope Cruz ou Pamela Anderson. Je suis depuis longtemps engagée auprès d’associations. Je lutte contre l’abandon, je fais des dons réguliers et je souligne l’importance d’adopter plutôt qu’acheter un animal.

Votre équilibre repose sur deux vies bien distinctes: la professionnelle et exposée, et l’autre, familiale et discrète en Bretagne. Parfaitement, il y a Karine Ferri et Karine Gourcuff avec ses enfants et ses animaux, mais l’une ne va pas sans l’autre. J’ai besoin de cet équilibre pour être heureuse.

Et la rentrée?
Si les conditions sanitaires le permettent, avec Camille Combal, nous sommes prêts pour Danse avec les stars. J’ai repris des cours de théâtre pour revenir à mes premières amours, la comédie. J’écris un scénario de fiction et aussi un livre “feel good”. 

À propos

TELECABLESAT HEBDO : votre guide TV le plus complet. Tout le programme TV du câble, satellite, ADSL et TNT

Suivez-nous
To Top